L'obeissance a Dieu

L'AMOUR DE LA VÉRITÉ

www.amourdelaverite.com

  L'OBÉISSANCE À DIEU

La désobéissance d'Uzza

Auteur : Sandy Simpson, 1998

Version originale anglaise : www.deceptioninthechurch.com

Imaginez que vous travaillez pour une compagnie dont le président doit s'absenter du pays pour une longue période. Il vous dit, ainsi qu'aux autres employés : « Je dois partir pour un temps. Durant mon absence, je veux que vous portiez une attention particulière aux affaires. Gérez bien les choses; je vous écrirai régulièrement pour vous dire quoi faire jusqu'à mon retour. » Tous sont d'accord. Il quitte pour quelques années. A son retour, il constate que la place est sans dessus dessous – les lits de roses sont envahis par de mauvaises herbes, les fenêtres avant de l'édifice sont brisées, des graffitis ornent les murs extérieurs, la réceptionniste est endormie sur son bureau, de la musique forte joue dans plusieurs bureaux et quelques personnes crient et se lancent des objets dans une pièce. Au lieu d'avoir fait du profit, l'entreprise a souffert une grande perte. Sans hésiter, le président appelle chacun et demande : Que s'est-il passé? N'avez-vous pas reçu mes lettres? » Vous répondez : « Bien sûr que oui. Nous les avons toutes reçues. Nous les avons mêmes reliées ensemble et en avons fait un livre d'instructions. Certains d'entre nous les ont mémorisées. En fait, nous faisons une « étude de lettre » chaque dimanche. Elles étaient vraiment bonnes, vous savez! » Alors le président demande: “Mais qu'avez-vous fait avec mes instructions? » Les employés répondent: “Fait? Euh, rien. Mais nous les avons toutes lues! 

Vous devinez bien à quoi je veux en venir: Dieu nous a laissé Sa Parole, la Bible. Un jour, Jésus-Christ reviendra. Aurons-nous suivi Ses instructions ou les aurons-nous ignorées?

Dans 2 Samuel 6:1-15, nous retrouvons une histoire illustrant bien le problème d'ignorer la Parole de Dieu. Je crois que ce passage est particulièrement approprié pour l'église aujourd'hui car plusieurs font des choses contraires aux Écritures ou qui ne s'y trouvent tout simplement pas. Ceux-là devront faire face « au président » de l'univers à Son retour et répondre de leurs actes. Lisons l'histoire de David et d'un homme appelé Uzza. J'apporterai des explications au fur et à mesure.

2 Samuel 6:1-15

1.  « David rassembla encore toute l'élite d'Israël, au nombre de trente mille hommes.

2.  Et David, avec tout le peuple qui était auprès de lui, se mit en marche depuis Baal Juda, pour faire monter de là l'arche de Dieu, devant laquelle est invoqué le nom de l'Éternel des armées qui réside entre les chérubins au-dessus de l'arche.

3.  Ils mirent sur un char neuf l'arche de Dieu, et l'emportèrent de la maison d'Abinadab sur la colline; Uzza et Achjo, fils d'Abinadab, conduisaient le char neuf. »

Notez qu'ils ont placé l'arche de l'alliance sur un char neuf.  De toute évidence, ils avaient planifié d'utiliser ce moyen de transport pour l'arche.  Pendant sa construction, ils étaient excités à l'idée de ramener l'arche dans la cité de David; ils ne se sont pas souciés de vérifier les instructions concernant le transport de l'arche dans les Écritures.  Ont-ils pensé "c'est un temps nouveau; Dieu peut voir que nous transportons toujours les choses maintenant sur un char."  Ils se sont peut-être dit en eux-mêmes: ”Dieu fait les choses d'une nouvelle façon aujourd'hui."  Cependant, s'ils avaient vérifié les Écritures, ils auraient découvert à quel point il était dangereux d'agir comme ils le faisaient.  Voyons la Loi que Dieu avait donnée, du temps de Moïse, pour le transport de l'arche.  Lisons Exode 25:13-16. 

Exode 25:13-16

13.  « Tu feras des barres de bois d'acacia, et tu les couvriras d'or.

14.  Tu passeras les barres dans les anneaux sur les côtés de l'arche, pour qu'elles servent à porter l'arche;

15.  les barres resteront dans les anneaux de l'arche, et n'en seront point retirées.

16.  Tu mettras dans l'arche le témoignage, que je te donnerai. »

L'arche devait être transportée par des barres faites spécialement à cet effet et elles ne devaient pas être enlevées.  Comment et qui devait la transporter?  Voyons premièrement Nombres 1:51. 

Nombres 1:51

« Quand le tabernacle partira, les Lévites le démonteront; quand le tabernacle campera, les Lévites le dresseront; et l'étranger qui en approchera sera puni de mort. »

Selon la Loi , seuls les Lévites devaient préparer et déplacer tout ce qui concernait le tabernacle.  Aucune autre personne ne devait y toucher ou s'en approcher.  Nombres 4:15 est encore plus précis.   

Nombres 4:15

« Après qu'Aaron et ses fils auront achevé de couvrir le sanctuaire et tous les ustensiles du sanctuaire, les fils de Kehath viendront, au départ du camp, pour les porter; mais ils ne toucheront point les choses saintes, de peur qu'ils ne meurent. Telles sont les fonctions de porteurs, imposées aux fils de Kehath dans la tente d'assignation. »

Les Kehathites étaient un clan de Lévi et devaient transporter l'arche.  Personne d'autre.  De plus, il ne leur était pas permis de toucher les choses saintes, incluant l'arche, sous peine de mort.  Dieu ne fait pas des lois pour ensuite Se contredire.  Il est un juste juge.  Retournons à l'histoire - deux hommes dirigeaient le char neuf, Uzza et Ahio, fils d'Abinadab.  L'arche avait été chez Abinadab pour un temps.  Ils étaient habitués à la voir.  Trop habitués. 

2 Samuel 6:5

« David et toute la maison d'Israël jouaient devant l'Éternel de toutes sortes d'instruments de bois de cyprès, des harpes, des luths, des tambourins, des sistres et des cymbales. »

David et Israël étaient très excités de ramener l'arche à la cité de David.  Toutefois, dans leur enthousiasme, ils avaient oublié d'agir selon l'instruction que Dieu leur avait déjà donnée.  L'excitation et le zèle pour le Seigneur ne peuvent jamais remplacer la simple obéissance. 

2 Samuel 6:6

« Lorsqu'ils furent arrivés à l'aire de Nacon, Uzza étendit la main vers l'arche de Dieu et la saisit, parce que les boeufs la faisaient pencher. »

Uzza a étendu sa main sur l'arche et l'a touchée.  Uzza et Ahio n'étaient probablement pas des Lévites et ils n'étaient définitivement pas des Kéhathites.  Kéhath était un des fils de Lévi et tous ses descendants étaient appelés des Kéhathites.  Rappelez-vous que seuls ces derniers devaient transporter l'arche, tel qu'écrit dans Nombres 4:15. 

2 Samuel 6:7

« La colère de l'Éternel s'enflamma contre Uzza, et Dieu le frappa sur place à cause de sa faute. Uzza mourut là, près de l'arche de Dieu. »

Uzza était devenu trop familier avec les choses saintes.  Il a trop pris à la légère l'ultime souveraineté de Dieu.  Il a cru que parce qu'ils adoraient Dieu, ce dernier ne Se préoccuperait pas de Sa loi.  Nous ne savons pas si Uzza connaissait la loi mais David et les Lévites devaient la connaître. 

2 Samuel 6:8

« David fut irrité de ce que l'Éternel avait frappé Uzza d'un tel châtiment. Et ce lieu a été appelé jusqu'à ce jour Pérets Uzza. » (la brèche d'Uzza)

La première réaction de David a été de se fâcher contre Dieu.  Mais il a également oublié la loi de Dieu.  Il croyait que son adoration et sa louange suffisaient.  Il croyait que son enthousiasme et son zèle satisferaient Dieu.  Mais Dieu est saint.  Dieu ne change pas.  La loi ne change pas. 

2 Samuel 6:9

« David eut peur de l'Éternel en ce jour-là, et il dit: Comment l'arche de l'Éternel entrerait-elle chez moi? »

David a pensé à quelque chose.  Il n'avait pas la vue d'ensemble mais il a réalisé que puisque Dieu était souverain en toutes choses, il (David) ferait mieux de découvrir en quoi il avait mal agi...et non Dieu! 

2 Samuel 6:10-11

10.  « Il ne voulut pas retirer l'arche de l'Éternel chez lui dans la cité de David, et il la fit conduire dans la maison d'Obed Édom de Gath.

11.  L'arche de l'Éternel resta trois mois dans la maison d'Obed Édom de Gath, et l'Éternel bénit Obed Édom et toute sa maison. »

L'arche était maintenant dans la maison d'Obed Édom.  Dieu bénit toute sa maison.  David retourne à sa ville.  Il jeûne et prie et relit les Écritures.  Il réalise qu'il avait mal agi, ainsi que les Lévites.  Ils avaient désobéi à Dieu.

1 Chroniques 15:11-15

11.  « David appela les sacrificateurs Tsadok et Abiathar, et les Lévites Uriel, Asaja, Joël, Schemaeja, Éliel et Amminadab.

12.  Il leur dit: Vous êtes les chefs de famille des Lévites; sanctifiez-vous, vous et vos frères, et faites monter à la place que je lui ai préparée l'arche de l'Éternel, du Dieu d'Israël.

13.  Parce que vous n'y étiez pas la première fois, l'Éternel, notre Dieu, nous a frappés; car nous ne l'avons pas cherché selon la loi.

14.  Les sacrificateurs et les Lévites se sanctifièrent pour faire monter l'arche de l'Éternel, du Dieu d'Israël.

15.  Les fils des Lévites portèrent l'arche de Dieu sur leurs épaules avec des barres, comme Moïse l'avait ordonné d'après la parole de l'Éternel. »

Les Écritures et la loi sont la parole de Dieu!  Alors David, dans ce passage, adore Dieu finalement en obéissance.  Plus tôt dans la vie de David, Samuel avait à Saül: 

1 Samuel 15:22

« Samuel dit: L'Éternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l'obéissance à la voix de l'Éternel? Voici, l'obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l'observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers. »

Maintenant, parce que David et les Lévites obéissaient à Dieu, leurs sacrifices et leur adoration étaient acceptables. 

2 Samuel 6:12-15

12 « On vint dire au roi David: L'Éternel a béni la maison d'Obed Édom et tout ce qui est à lui, à cause de l'arche de Dieu. Et David se mit en route, et il fit monter l'arche de Dieu depuis la maison d'Obed Édom jusqu'à la cité de David, au milieu des réjouissances.

13.  Quand ceux qui portaient l'arche de l'Éternel eurent fait six pas, on sacrifia un boeuf et un veau gras.

14.  David dansait de toute sa force devant l'Éternel, et il était ceint d'un éphod de lin.

15.  David et toute la maison d'Israël firent monter l'arche de l'Éternel avec des cris de joie et au son des trompettes. »

Mettons en pratique ce que nous avons appris dans cette histoire.

(1) Toujours vérifier la Parole de Dieu.

Ce n'est pas toujours une bonne idée de s'empresser à faire quelque chose en déclarant le faire au nom de Dieu.  Il est plus sécuritaire et plus productif de premièrement vérifier avec la Parole de Dieu.  La Bible est notre itinéraire.  Dieu ne change pas Sa façon d'oeuvrer.  La Bible déclare qu'Il est "le même aujourd'hui, hier et éternellement."  N'essayez jamais de vous aventurer à faire le ministère au nom de Dieu sans une base scripturaire solide.  Paul a dit à Timothée:  "Veille sur toi-même et sur ton enseignement; persévère dans ces choses, car, en agissant ainsi, tu te sauveras toi-même, et tu sauveras ceux qui t'écoutent."  (1 Timothée 4:16)  Nous ne retrouvons pas la saine doctrine dans des expériences excitantes, ni dans une soi-disant nouvelle révélation qui est en-dehors des Écritures, ni dans des signes ou des prodiges.  Elle se retrouve dans la Parole écrite de Dieu.  Si nous n'écoutons pas la révélation de Dieu dans les Écritures, nous sommes destinés à faire de grosses erreurs, même jusqu'au point de perdre notre vie. 

(2) Toujours être conscient de la souveraineté de Dieu.

Dieu règne.  Il a créé l'univers et vous a créé.  Le monde entier Lui appartient.  Dieu est amour.  Dieu est juste.  Dieu est gracieux.  Dieu ne change pas.  Ne devenez jamais trop familier avec Dieu le Père dans le sens que vous commenciez à prendre Son nom en vain ou que vous pensiez pouvoir manipuler le Tout-Puissant Jéhovah Dieu.  Si vous croyez pouvoir manipuler un des membres de la Trinité , vous êtes sur un terrain dangeureux.  Si vous croyez pouvoir étendre votre main et faire arriver l'oeuvre de Dieu. vous vous leurrez.  Dieu est amour mais Il est aussi notre juge et Il nous jugera si nous ne Lui obéissons pas et à Sa Parole. 

(3) Toujours obéir à Ses commandements.

Soyez toujours en obéissance à la Parole de Dieu.  La révélation biblique a cessé; le canon des Écritures est complet.  Oui, Dieu parle encore et nous dirige encore ainsi que l'Église mais ce n'est jamais de façon conflictuelle avec la révélation existante dans les Écritures.  Et c'est parce que Dieu ne change pas.  Nous avons un record, du début de l'histoire, nous décrivant comment Dieu fait affaire avec l'homme.  Ce record nous offre une vue de Son caractère.  Ne désobéissez jamais le Dieu Tout-Puissant en croyant qu'Il vous bénira.  Si vous désobéissez, vous devez (a) trouver en quoi/comment, tout comme David a agi en retournant chez lui pour lire les Écritures; (b) confesser et vous repentir de cette désobéissance à Dieu et (c) revenir en obéissance à Dieu, tout comme David, en suivant la loi dans les Écritures.  Thomas a Kampis a dit un jour:  "Quiconque essaie de se retirer de l'obéissance, se retire de la grâce."  Uzza s'est retiré de la grâce lorsqu'il a désobéi à Dieu.  Le nom Uzza signifie, entre autre, "bouc".  Le terme "bouc" me rappelle ce passage dans Matthieu 25:32-46:

32.  « Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d'avec les autres, comme le berger sépare les brebis d'avec les boucs;

33.  et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.

34.  Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.

35.  Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli;

36.  j'étais nu, et vous m'avez vêtu; j'étais malade, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi.

37.  Les justes lui répondront: Seigneur, quand t'avons-nous vu avoir faim, et t'avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t'avons-nous donné à boire?

38.  Quand t'avons-nous vu étranger, et t'avons-nous recueilli; ou nu, et t'avons-nous vêtu?

39.  Quand t'avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi?

40.  Et le roi leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites.

41.  Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche: Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.

42.  Car j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger; j'ai eu soif, et vous ne m'avez pas donné à boire;

43.  j'étais étranger, et vous ne m'avez pas recueilli; j'étais nu, et vous ne m'avez pas vêtu; j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité.

44.  Ils répondront aussi: Seigneur, quand t'avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t'avons-nous pas assisté?

45.  Et il leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n'avez pas fait ces choses à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne les avez pas faites.

46.  Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle. »

Dieu est le juge ultime.  Il nous a donné des instructions dans Sa Parole.  Elles ne doivent pas être prises à la légère car nous rendrons des comptes à Son trône pour notre obéissance. 

La première obéissance que nous devrions démontrer est de confesser nos péchés, croire au Seigneur Jésus pour notre salut et le faire Seigneur de notre vie. 

La deuxième obéissance est de Le servir la façon qu'Il le désire.  L'adoration sans l'obéissance est futile.  En fait, cela met Dieu en colère.  S'exciter et être zélé pour le Seigneur sans obéir à Dieu en vivant selon Sa loi et la doctrine des Écritures est vain et même dangereux. 

Voici un ancien cantique qui dit tout:

"Lorsque nous marchons avec le Seigneur, dans la lumière de Sa Parole, quelle gloire Il met sur notre chemin!  Pendant que nous faisons Sa volonté, Il demeure avec nous et avec tous ceux qui se confient en Lui et Lui obéissent.  Fais confiance et obéis, car il n'y a aucune autre manière d'être heureux en Jésus.  Aucune autre que de te confier en Lui et Lui obéir."

 

2005 Sandy Simpson, Apologetics Coordination Team, Web Site URL: http://www.deceptioninthechurch.com
 
Cet article est la propriété de son auteur.  Il ne doit pas être copié ou utilisé à moins d'être gardé dans son format original.  Il peut cependant être reproduit pour un usage personnel.  Toute autre forme d'usage de cet article nécessite premièrement la permission de l'auteur.  Merci.